Dès le lycée, j’ai toujours été considéré comme une trainée. Ça m’a abord choqué, mais au fil du temps je me suis adaptée. Actuellement, je me conduis comme une vraie pétasse et je n’ai pas honte de moi de le dire haut et fort.

Si un mec me plait, je le drague et je couche avec lui

Quand je repère un mec qui m’attire, je ne demande pas midi ou quatorze heure, mais je l’aborde de suite. S’il assure bien, je continue le jeu, mais s’il est hésitant, je laisse tout tomber. Et pour moi, c’est ça s’affirmer. Je ne suis pas une fille facile, mais je ne rends pas tout simplement ma vie difficile.

Mes copines sont toutes des lesbiennes

Dans le milieu social où je vis, les meufs se méfient beaucoup de moi car elles ont peur que je leur pique leur mec. Pourtant elles se trompent sur toute la ligne. Je sors et je couche avec qui je veux, mais certainement pas avec un mec casé. Se partager une bite ne m’enchante pas trop. Selon mon avis personnel, ce sont surtout les filles qui se la joue sainte ni touche qui couchent en douce avec le mec des autres.

Par rapport à cette situation donc, toutes mes copines sont soit gouine soit bi. D’ailleurs moi comme elles sont souvent écartées par la société et c’est plus que normale qu’on devienne amies.

 

 

 

Pin It on Pinterest