Catégories
Chat Sexy Expériences

Je me branle sur cette jeune cochonne à gros seins

Tous les profs l’avaient remarquée à l’université, cette petite chienne avec sa poitrine bien en évidence. Et elle faisait bander tous les mecs.

Je lui demande de me montrer ses seins

Lors d’un oral, elle était seule avec moi dans la classe. Et elle n’y arrivait pas, et ça m’excitait de la voir à la peine. J’ai pris un air paternaliste, et je me suis assis à côté. Je lui ai dit qu’il y avait une solution pour avoir un peu d’aide. Elle avait compris mais n’avait pas l’air décidé. J’ai posé ma main directement sur un de ses seins, puis je lui ai caressé la poitrine. Elle se laissait faire. Je lui ai demandé de me les montrer, et elle a déboutonné son chemisier.

Je me branle en léchant ses seins

Je ne pouvais pas en rester là… Ma queue était devenue tellement dure que j’ai dû la sortir, et j’ai commencé à me branler, avec elle qui ne bougeait pas. Une main sur ma queue, une main sur ses nichons bien fermes, puis j’ai commencé à la téter goulument, son téton dans ma bouche. Elle a mis sa main dans mes cheveux, pour appuyer sur ma tête, pour la coller sur ses seins. Et moi je m’astiquais comme un fou avec cette cochonne.

Je jouis sur ses seins

Ses seins étaient magnifiques ! Bien lourds, bien fermes, une taille parfaite ! Elle a complètement enlevé son chemisier, je me suis mis debout devant elle, et j’ai posé ma queue sur sa poitrine. J’ai pris un sein dans chaque main, et je me suis branlé avec ses nichons. De plus en plus vite, et de plus en plus fort. Mes couilles frottaient contre sa peau, et mon gland touchait presque sa bouche. Elle me laissait faire. Quand j’ai joui, j’avais les couilles bien plaquées sur un de ses nichons, je sentais son téton sur mon périnée, et je lui ai tout balancé dans la figure.

Elle s’est rhabillée, l’oral était terminé. Le facial plutôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *