Catégories
Expériences

Tour du monde des rapports sexuelles

Le sexe est une pratique connue dans le monde entier. Pourtant, il y a un problème qui se pose pour les rapports sexuels. Cela concerne surtout les conditions dans lesquelles on s’y donne et les méthodes utilisées dans chaque continent. De même, il y a d’autres interrogations qui se tournent plutôt au goût du sexe selon chaque situation géographique. Autrement dit, c’est un sujet connu de tous, mais qui présente certaines différences d’un bout à l’autre de la planète.

Rapports Sexuels : quelles sont les méthodes utilisées à travers le monde ?

Selon un sondage Zava de l’année 2016, on remarque que le missionnaire, la levrette et l’Andromaque sont les positions favorites des Européens. Le son de cloche est pratiquement le même au niveau des Portugais et des Hongrois. Il existe juste une petite variation chez ceux-ci à propos du sexe. Concrètement, ils sont beaucoup plus accros à la posture baptisée « jambe en l’air ».

Si les Portugais et les Hongrois sont fans de cette position, ce n’est pas la même remarque qui se fait chez les Polonais. Ceux-ci préfèrent adopter la posture de la « cuillère » lors de leur ébat sexuel pour se faire plaisir.

position cuillère

En Europe comme aux États-Unis, c’est le sexe oral qui domine à son tour. Bien que la fellation soit plus pratiquée que le cunnilingus, c’est une pratique que les ressortissants de cette destination préfèrent de plus en plus.

De même, la sodomie est aussi une pratique sexuelle que l’on enregistre depuis des années chez les Américains. Notons quand même que si elle gagne du terrain depuis des années, c’est également parce qu’on distingue la pratique récurrente d’un simple coup d’essai.

À présent, intéressons-nous aux nations plus lointaines comme l’Inde. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le sexe reste un sujet tabou dans le pays de Ganesh.

rapports sexuels

En Afrique traditionnelle, les remarques diffèrent également. Ainsi, à cette destination, l’éjaculation précoce est une habitude plutôt valorisée. Contrairement aux Européens et Américains, la fellation n’est pas une pratique qui les intéresse. Dans la Kamasutra, c’est une posture qui n’a pas sa raison d’être, surtout dans l’Inde du Nord.

Les pratiques sexuelles en chiffre : un aspect qui diffère également d’un pays à l’autre

Même si les pratiques sexuelles sont plus variées, il faut remarquer que nous nous donnons généralement aux mêmes. Qu’en est-il alors des autres conditions qui ont trait au sexe ?

Abordons, pour commencer, la question de l’âge. En la matière, les premiers rapports sexuels s’enregistrent déjà chez les jeunes qui ont entre 15 et 19 ans. C’est un constat qui se fait presque partout, mais pas à tout endroit.

Ainsi, le premier rapport intervient plus tôt dans les pays où le mariage des jeunes femmes est la norme. Il s’agit notamment de l’Asie du Sud et de l’Afrique.

Selon la publication de la revue médicale britannique en 2006, les hommes commencent leur vie sexuelle plus tard que la femme dans la plupart des pays africains et asiatiques. Alors, si ce sont les mâles qui vont au sexe tardivement dans ces pays, c’est certainement le contraire dans d’autres.

Ainsi, le constat est totalement différent en France. Dans ce pays, ce sont plutôt les filles qui tardent à avoir leur premier rapport sexuel d’après « l’enquête sur la sexualité en France : pratiques, genre et santé » effectuée en 2008.

rapports sexuels

Par ailleurs, la fréquence des rapports sexuels est aussi une question qui présente de nombreuses réponses à travers le monde. En général, la fréquence minimum pour être satisfait en ménage est d’un rapport sexuel par semaine. C’est d’ailleurs la conclusion qu’on pouvait tirer d’une grande enquête effectuée sur quarante ans. Pourtant, il convient de se demander si cela est vérifié chez tout le monde, vu que le degré d’envie dépend d’un individu à un autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *